Rapport moral 2012 2013

 

 
 

RAPPORT MORAL 2012 2013

 

 

L’A.D.E. continue...autrement !

 

Trois points dans ce rapport moral :

1) Le contexte de nos actions ; 2) La communication et l’information ; 3) L’agrément et l’habilitation

 

1) Le contexte de nos actions

Quarante deux ans d’existence et l’A.D.E. ne baisse pas les bras. Elle continue son combat, qui est aussi le vôtre, pour que les Sénartais n’aient pas à subir les désagréments liés à des décisions hypothéquant l’avenir de Sénart et de ses environs

Ainsi, l’A.D.E est membre des deux Commissions Consultatives des Services Publics Locaux (C.C.S.P.L) qui se réunissent au San de Sénart. En préfecture, deux de ses représentants siègent en tant que membres du "Collège des Riverains ou Associations de Protection de l’Environnement"  à la Commission de Suivi des Sites Seveso (C.S.S).  Elle analyse les projets soumis à Enquête publique et consigne ses observations dans les registres mis à disposition du public. Elle répond aux demandes d’organismes qui souhaitent, ou qui ont besoin, de recueillir l’avis d’associations environnementales. Elle renseigne les habitants sur des procédures à suivre. 

Mais, en attendant que le nombre des bénévoles actifs au sein de notre Comité de Direction s’étoffe – n’oubliez pas de nous rejoindre -, l’A.D.E travaille également en étroite collaboration avec trois autres associations environnementales locales, par ordre alphabétique : l’ADIR, l’ARNASSEN, et D.D.N.A, étant entendu que chaque association garde à tout moment son indépendance et sa liberté de décision.

Ainsi regroupés nous sommes mieux entendus surtout lorsqu’il s’agit de dossiers intéressant toute la région.;

         2) La communication  et l’information

En matière de communication, alors que tous les moyens techniques sont à disposition, on nous fait parfois le reproche de donner l’impression d’oublier nos adhérents. Il est vrai que nous n’adressons aucune lettre d’information. Mais nous avons un site INTERNET (http://www.ade-senartetenvirons.com/) que chacun peut consulter à sa guise, et qui est régulièrement mis à jour. Par exemple, si vous entendez parler du C.D.T de Sénart et que vous ignorez ce que c’est parce que l’Administration se montre parfois bien discrète, vous pouvez  à loisir consulter notre site. Vous y trouverez tout le dossier complet correspondant, un dossier beaucoup trop volumineux pour être transmis par courriel.

Par ailleurs, nous ne voulons pas vous inonder de courriels, ce qui risquerait de vous indisposer. Trop d’informations tue l’information. Nous n’envoyons par courriel que ce qui nous semble urgent. Si vous disposez d’une adresse courriel, pensez à la noter sur les bulletins d’adhésion, ce qui sera pour nous le signe que vous acceptez ce mode de communication. Et souvenez-vous que le recours à l’Internet est un geste fort pour l’environnement en permettant par ailleurs une économie appréciable pour nos finances en comparaison du prix de revient des courriers adressés par la Poste.

Vous pouvez aussi nous joindre sur adems.mv@wanadoo.fr, ou nous téléphoner - soit au

01 60 60 65 99 soit au 06 73 82 80 42 -  pour recevoir par exemple des comptes rendus, sur papier ou dématérialisés, des réunions de notre Comité de Direction.

         3) L’agrément et l’habilitation  départementale

L’administration a d’abord changé le numéro des associations relevant de la loi de juillet 1901, puis, suite au décret du 12 juillet 2011 relatif à la réforme de l’agrément, les associations agréées ont dû déposer en préfecture une demande de renouvellement d’agrément. Pour n’avoir pas respecté les délais, l’A.D.E, agréée depuis 1984, avait été rayée des listes le 31 décembre 2012.

Nous avons entrepris les démarches nécessaires en janvier et en juin 2013, et l’A.D.E  est à nouveau « agréée »  pour une durée de cinq ans. Elle est également « habilitée »à être désignée pour prendre part au débat sur l’environnement se déroulant dans le cadre de certaines instances départementales

 

Comme notre rapport d’activité 2013 vous le montrera par ailleurs, nous faisons ainsi le maximum pour que Sénart soit une Ville Nouvelle agréable à vivre, et que la campagne environnante soit respectée.

Aidez-nous à rester vigilants. Rejoignez-nous. N’oubliez pas que nous avons besoin de bénévoles au Comité de Direction : contactez vos amis, voisins et relations. Merci.

 

 

Pour que le progrès n'oublie pas l'Homme.

Pour que le progrès n'oublie pas la Vie.

 
 

Réagir


CAPTCHA