Campagne de propagande ADE

Mesdames, Messieurs,

 

Nous avons courant avril fait une campagne de propagande en diffusant dans les BAL de Cesson, Vert-St Denis, Lieusaint, Moissy, Savigny le Temple et Nandy fait une distribution de tract sous enveloppe à hauteur de 3902 documents. A part l'impression de 2102 tract par un imprimeur de Melun, tout le reste des tracts et des enveloppes ont été imprimés par mes soins, seuls, 500 documents n'ont pas été mis sous enveloppe par votre serviteur.

 

Cette campagne nous a coûté 527€ et nous n'avons eu qu'un seul retour à ce jour.Si nous avions fait faire la distribution par la poste, même avec un tarif "préférentiel", prohibitif, rien que sur Cesson cela nous aurait coûté 822€ !!!

 

Nous avons créé une page FACEBOOK, mais si personne ne la partage, cela ne sert à rien. Nous avons un site mis à jour par Raymond BEVEN autant que faire se peut.

 

Il y a une lassitude au sein de notre bureau et un manque de motivation certain.

Ci-dessous le tract sous enveloppe mis dans les BAL.

 

On ne peut pas me reprocher de ne pas communiquer, la communication, ce n'est pas que dans un sens...

 

Madame, Monsieur,

 

Permettez-moi de vous présenter  l’A.D.E de Sénart et Environs en quelques lignes, que j’espère vous aurez la patience de lire.

 

Notre Association de Défense de l’Environnement – apolitique, non partisane - a été créée en novembre 1971 à Cesson, avant même la ville nouvelle de Melun-Sénart, pour s'opposer au projet d'augmentation du  trafic aérien sur l’aérodrome de Melun Villaroche. Cette augmentation était totalement incompatible avec la création de la ville nouvelle que les avions auraient dû survoler aux décollages comme aux atterrissages, avec les pollutions et les nuisances sonores induites. Notre action a fait que ce projet n’a toujours pas vu le jour, et nous en sommes fiers.

N'empêche qu'au cours des années passées, il a régulièrement refait surface et c'est grâce à notre vigilance que rien ne s’est fait. Nous surveillons le survol de notre territoire et le respect des couloirs aériens d'Orly. Vous pouvez le constater sur notre site

(www.ade-senartetenvirons.com )

 

Nous avons au cours de ces quarante-cinq années passées, travaillé avec les élus en bonne intelligence, nous avions une certaine facilité de contact et nous étions écoutés. Nous avons fait en sorte que l’urbanisation ne supprime pas toutes les terres agricoles afin de garder tant que faire se peut le côté rural de l’agglomération de Sénart.

Nous nous sommes aussi battus contre l’implantation à outrance de sites logistiques, XXL et de surcroît SEVESO, fer de lance du développement économique de l’agglomération de Sénart. Ces implantations, grandes consommatrices de terres agricoles - même si elles accueillent une logistique prétendument d’«excellence» sans que l'on repère  la différence avec la logistique traditionnelle - apportent un maximum de nuisances. Il faut reconnaître que pour cette activité, nous n'avons pas été écoutés, à notre grand regret. Nous travaillons avec des associations comme l’ADIR, DDNA et l’ARNASSEN, toutes spécialisées dans l'environnement et la sauvegarde de notre territoire.

Sans toutefois demander notre avis, ni celui de personne d'ailleurs,  Sénart a été englobé avec des communes de l’Essonne dans Grand Paris Sud Seine-Essonne-Sénart : 24 communes, environ cent mille habitants de Sénart et deux cent cinquante mille de l’Essonne. Cette nouvelle agglomération géante est dirigée par le maire d’Evry, M CHOUAT, M BISSON, maire de Lieusaint, étant 1er vice-président. Que représente l'ex-Agglo de Sénart face à la majorité essonnienne ? Les contacts privilégiés que nous entretenions avec elle, nous ne les avons plus maintenant qu'elle a été dissoute. Nous ne connaissions pas les nouveaux responsables de l’Essonne avec qui nous devions nous rapprocher. C'est pourquoi , nous avons participé à la création de Grand Paris Sud Eco citoyen qui est un collectif d'associations sénartaises et essonniennes.

Nous avons participé par le passé aux Commissions Consultatives des Services Publics Locaux  (CCSPL) des communes comme Savigny-le-Temple et à celles du San de Sénart. Maintenant nous participons à celles de Grand Paris Sud Seine-Essonne-Sénart : contrôle des délégataires chargés de la distribution de l’eau, de l’assainissement, des parkings, de l’éclairage public, de la gestion des marchés, du théâtre de Sénart, etc.

Nous donnons par ailleurs des avis constructifs lors des enquêtes publiques.

 

Nous avons besoin de votre engagement à nos côtés pour représenter l'A.D.E auprès des élus et des autres associations environnementales ; lors des réunions des CCSPL ; pour nous aider à consulter les dossiers d'Enquêtes publiques, etc. ; pour participer aux réunions de notre Comité de Direction (4/5 par an). Bien sûr votre adhésion sera statutairement nécessaire (11€ par an, 14€ pour un couple), mais rappelez-vous que c'est avant tout votre engagement sur le terrain qui nous importe. Vous ne serez pas seul(e).  Nous vous accompagnerons.
N'hésitez pas. Lancez-vous d'abord pour une année (une vingtaine d'heures en tout), et puis peut-être davantage par la suite.

 

Pour plus de renseignements, portable, mail, noms des personnes auxquelles vous pouvez aussi envoyer le bulletin d’adhésion, en tête de page recto. 06 73 82 80 42

 

Cordialement.

 

Le Vice-président : Raymond BEVEN