Décharge chez un particulier à Combs La Ville

 

Lettre à M Geoffroy, maire de CLV

 

 

   M. Léon LE BARZ, Président, 41, rue de Vaux la Reine 77380 COMBS LA VILLE Tél. : 01 60 60 79 03

M. Raymond BEVEN, Vice président, Trésorier, 14, rue de la Fontaine 77240 CESSON

Tél : 06 73 82 80 42

M. André Escoffier, Secrétaire, 2, rue Anatole France 77550 Moissy –Cramayel

Tél : 01 60 60 65 99                                     

Site INTERNET : www.ade-senartetenvirons.com             

  Courriel : adems.mv@wanadoo.fr

 

 

 

Mairie de Combs la Ville

Monsieur le Maire

 

 

 

V/réf

:

 

N/réf

:

 

Rédacteurs

: Léon Le Barz

 

Destinataires

: M. Guy Geoffroy

 

Objet

: Dépôt de d'ordures au.... rue des Brandons

 

Copie

:

 

Date

: 9 Octobre 2011

 

 

 

            Monsieur le Maire.

 

 

            Nous avons été interpellés par Madame Lacasse et quelques uns de ses voisins proches, au sujet d'un problème que la Municipalité de Combs la Ville connaît bien. Il s'agit d'un dépôt récurrent, au n°4 de la rue des Brandons, d'objets hétéroclites qui d'ordinaire doivent rejoindre les « monstres » dans une déchetterie. Si « charbonnier est maître chez lui » ici en l'occurrence ce « charbonnier » gène considérablement ses voisins. D'une part par la vision d'un tas d'immondices par définition inesthétique, mais aussi par la dangerosité que certains objets représentent. En effet nous avons constaté des dépôts de pots de peinture, pneus usagés, divers contenants ayant contenu des hydrocarbures et peut être en contiennent encore, chutes de bois de chantier de toutes sortes et autres portes et fenêtres en bois, plus des débris de taille d'arbres et broussailles et chutes de moquette. Tous ces débris entassés sur un espace restreint, représentent ensemble, un cocktail de dangerosité évidente en cas d'incendie, dégagement de gaz et de fumées toxiques. C'est pourquoi nous croyons nécessaire d'alerter notre brigade de pompiers de ce risque éventuel d'incendie.

            Par ailleurs, il est fort désagréable de vivre en face, ou à côté de ce dépotoir, d'autant plus qu'il commence à se dégager de ce lieu, des odeurs nauséabondes. Nous sommes donc aussi ici, face à un risque potentiel d'atteinte à la santé publique car certains bidons et autre récipients contiennent des eaux stagnantes propices à la prolifération d'insectes piqueurs, vecteurs de maladie.

            Nous n'épargnerons pas non plus certains détails peu ragoutants, qui non seulement sont forts désagréables à la vue, mais qui sont aussi une réelle atteinte à l'hygiène publique, à savoir des latrines à ciel ouvert et toutes décorées de serviettes hygiéniques.

            Compte tenu de ce qui précède, vous aurez compris, cher Monsieur le Maire, que cet état de fait ne peut continuer. Nous en appelons donc à puissance publique, et donc à la Municipalité de Combs la Ville, d'intercéder auprès de ce particulier pour faire cesser cet état de fait.

            En outre, nous sommes à la recherche de solutions pour entamer une action en justice en portant plainte contre ce propriétaire pour ce trouble de jouissance dans notre quartier.

            Veuillez agréer, Monsieur le Maire, l'expression nos salutations les plus associatives.

 

            Léon Le Barz. 

 

 

 

 

 

Enfin le dénouement de cette affaire. Cela a coûté 48000 au particulier pour faire débarrasser tous les détritus mis sur son terrain   Photo REP de  S et M du 16 juin 2014

 

 

 

 

Raymond BEVEN